lundi 2 janvier 2012

Voici un texte que Christine a trouvé sur internet qui nous fait réfléchir...

C’est la période des Fêtes. Le magasinage, la préparation des repas et de la décoration de la maison, on envoi des souhaits à ce qu’il semble être la liste complète du Père Noël, etc... Qu’est-ce qui nous pousse en plus à croire qu’on peut finir le projet de scrapbooking pour Noël qu’on a essayé de faire dans les périodes plus calmes? Vous cherchez du temps? Bienvenue dans le club!

Pour moi, l’outil le plus important dans la gestion de mon temps est la ROUTINE. Pourquoi? Quand je mets un projet dans ma liste de choses à faire, je n’ai pas à chercher du temps pour le faire, c’a se fait au moment prévu, sans avoir à courir. Mettre quelque chose dans notre routine veut dire qu’il devient à un moment donné une priorité. Cela me sauve aussi du temps, je n’ai pas à décider quoi faire ensuite.

Beaucoup d’entre nous hésitons à mettre du scrapbooking dans notre routine régulière. Nous ne pensons pas qu’il est important de mettre dans nos priorités avoir du plaisir, de faire quelque chose pour nous. Donc nous le faisons quand on a terminé le reste, un petit moment ici, un peu là, quelques minutes volées ici et là! On se sent coupable de prendre ce moment pour faire quelque chose qui nous rends heureux, en se disant qu’il y a quelque chose de plus urgent, plus important.

Mais n’oubliez pas que pour prendre soins des autres, vous devez savoir comment prendre soins de vous en premier! Il faut se donner la permission d’avoir du plaisir, de prendre du temps pour nous et notre scrapbooking…si nous voulons rester sains dans ce monde de fou! Haha!

Alors prenez une grande respiration, et dites-vous que c’est ok de faire quelque chose qui vous plait. Comment mettre du temps « moi » dans votre horaire?
La réponse varie, tout dépends de vos projets et votre routine journalière.

Je m’y prends en faisant de mini sessions de scrapbooking tout au long de ma journée. Ma table de cuisine est très utile pour cela. Pendant que ma fille dine, d’un côté de la table, je « fignole » sur mon projet, je fais des ajustements. Même chose quand mon souper est au four, j’en profite pour prendre quelques minutes pour travailler sur mon projet. Vous aurez besoin d’un peu plus de discipline pour pouvoir avoir des périodes plus longues pour faire du scrapbooking. Une façon de s’y prendre, une heure environ avant de me coucher (après le couché de ma fille). C’a n’arrive pas toujours mais en étant dans ma routine, ça arrive plus souvent que si je ne n’avais pas prévu ce moment pour en faire. Cela me permet aussi de décompresser avant d’aller dormir.

J’essaie aussi de me garder une fin de semaine par mois ou je vais faire le strict minimum et garder tout mon temps pour me recharger les batteries en faisant des projets de scrapbooking…je me donne la permission de me faire plaisir!

Pour vous, la réponse peut être une heure avant que les enfants ne se lèvent, ou pendant leur sieste. Pendant que votre conjoint écoute sa partie de sport du dimanche! Peu importe le temps choisi, considéré-le comme à vous, ne vous donnez pas d’excuses. La santé mentale est aussi importante que la santé physique mais souvent mis de côté jusqu’à ce qu’on soit au point de cassure.

Rappelez-vous qu’un vous heureux fait de vous une meilleur mère, meilleur femme, amie, etc. Cela fait de vous…vous!

1 commentaire:

Anonyme a dit…

En lisant le texte , je me disais ; Christine parle de moi hi hi hi. En 2012,ma résolution sera: les choses qui peuvent attendre ,attendont désormais. J'ai toujours dit que la chose la plus fidèle au monde c'est la poussière sur les meuble , elle est toujours là qui nous attend et reviendra toujours...
Vive le scrap !

Merci Christine
Micheline